La Friche en immersion totale !

La Friche la Belle de Mai, certains connaissent, d’autres pas mais tout le monde en a entendu parler.
Ancienne fabrique de cigarettes, la Friche est aujourd’hui l’un des lieux emblématiques de la création artistique marseillaise.

Bâtiment industriel patrimonial à forte valeur ajoutée, la Friche est avant tout un lieu de création (théâtre, musique, arts plastiques, radio, etc). Depuis 2013, année Capitale Européenne de la Culture, la Friche s’est encore transformée pour se parer de nouveaux atours et proposer des espaces rénovés et de nouvelles possibilités de déambulation.
Jamais personne cependant n’avait envisagé d’utiliser l’ensemble des 30 000m2 du site et d’investir tous ses espaces pour y proposer un évènement global. Seul Marsatac lors de ces premières expériences à la Friche en 2010 et 2011 avait réussi cette gageure et ceux qui y étaient s’en souviennent avec émotion.

SCENOGRAPHIE

Parce que Marsatac place l’expérience festivalière au cœur de ses préoccupations, le festival aime à se ré-inventer et surprendre son public en investissant les lieux d’implantation de façon inédite. Marsatac en 2016 c’est 4 scènes, 33 artistes programmés deux nuits durant, mais c’est aussi un décor, une ambiance, tout un parcours au sein des 45 000 m2 de friche industrielle, transformé et scénographié par les artistes visuels programmés par le festival.

Pour sa 18° édition Marsatac a convoqué 3 collectifs de scénographes et architectes de l’image.

Collectif RDV / CLUB
Installation : « The Grid »

RDV est un collectif de jeunes architectes et designer graphique, fondé en 2011, qui développent une pratique transversale de l’architecture. Le collectif explore les possibilités offertes par l’image et le son au travers de projets d’échelles variées : scénographie, exposition, performance, architectures éphémères...Du concept à la mise en œuvre, leurs réalisations ont pour objectifs de valoriser, transformer et interagir avec notre environnement, pour partager une expérience physique, visuelle et surtout rassembler la population autour d’évènements fédérateurs. Aujourd’hui basé à Lyon, RDV poursuit ses expérimentations en prônant la rencontre entre les gens et les compétences.

Cette année Marsatac leur a confié la scénographie de sa scène CLUB. Rdv est pris !

Web : http://www.rdvcollectif.com
Facebook : www.facebook.com/rdvcollectif
Vimeo : https://vimeo.com/rdvcollectif

Collectif AV Exciters / RUE INTERIEURE
Installation « Red Stars » curated by BURN

AVE est une agence composée d’architectes et de graphistes spécialisée dans les outils de prototypage numérique et les nouvelles technologies. A la frontière entre réel et virtuel, il tend à travers la réalisation de micro-architectures et d’installations interactives à l’avènement d’une Architecture non-Standard. Le groupe utilise l’audiovisuel comme outil de recherche et d’expression architecturale capable de révéler la qualité d’un lieu ou d’un projet.

Pour sa 18° édition, Marsatac en partenariat avec la maque Burn, leur a demandé d’investir la « Rue Intérieure » avec une installation monumentale « Red Stars » : une installation immersive sur la thématique du feu et de la danse en interaction avec le public. Cette installation est une création unique, réalisée dans le cadre du partenariat avec la marque Burn, qui signe l’œuvre.

Web : http://av-exciters.com
Facebook : www.facebook.com/collectif.avexciters
Vimeo : https://vimeo.com/avexciters

Collectif Transfuges / COURS JOBIN
Projection « Entre Chiens et Loups »

Sous l’impulsion de ses co-fondateurs : Romuald Sintes, Jimmy Baixas et Bruno Mathé, l’agence marseillaise Transfuges se spécialise dans la production audiovisuelle appliquée aux musiques actuelles.

En plus d’une activité de production d’artistes évoluant dans un univers pop, transfuges élabore des esthétiques visuelles, réalise des vidéos et plus globalement coordonne la direction artistique de divers acteurs du secteur culturel et musical. Alors qu’en 2015 Transfuges tape à la porte de Marsatac pour proposer la couverture vidéo de sa 18ème édition, l’idée née de repenser la communication du festival pour la première fois entièrement par l’image-mouvement.

C’est tout naturellement que le travail de Transfuges se décline aussi sur le site de la Friche la Belle de Mai, sous la forme d’une projection XXL qui accueillera le festival dés l’entrée du site. Qui a peur du loup ?